Skip to main content

Instagram, on l’aime autant qu’on le déteste.
On l’aime pour la spontanéité des stories et l’esthétisme de son fil d’actualité. Il nous inspire. Mais, ce qu’on déteste, ce sont les mises à jour de l’algorithme Instagram tous les 3 mois !

On ne sait plus où donner de la tête 🤯

“Alors, photo ou pas photo ?”
“La vidéo, c’est l’avenir ! Oui, mais jusqu’à quand ?”
“Et les stories dans tout ça ? Je dois en mettre tous les jours ?”
“Les hashtags sont vraiment utiles pour agrandir ma communauté ?”

Si vous vous êtes posés au moins une de ces questions, vous êtes au bon endroit !

➡️ On va vous expliquer simplement comment fonctionne l’algorithme Instagram

Mais avant de vous détailler plus précisément comment fonctionne le classement des stories, des reels et des publications, il y a une règle d’or à ne pas oublier :

Vous devez DIVERTIR votre audience !

L’algorithme Instagram a été conçu de manière à captiver l’utilisateur.
Le fil d’actualité de chacun est différent, il est personnalisé en fonction des préférences de chacun, mais aussi en fonction des comptes avec lesquels il s’est engagé récemment.

Dans tous les cas, pour séduire Instagram, il faudra :

  • faire preuve de patience
  • proposer régulièrement du contenu diversifié, qui plait à votre communauté cible,
  • tester, encore et toujours pour trouver la méthode qui fonctionne pour VOTRE audience

Globalement, l’algorithme fonctionne de la même manière, que ce soit pour les reels, les stories, les publications classiques ou la partie “explorer”.

1) L’algorithme analyse les informations à propos de la publication

  • Pour une stories : le taux de visionnage, l’heure de publication, la durée s’il s’agit d’une vidéo, les interactions (like, réponse, partage)
  • Pour un reels : la musique choisie, le type de contenu, le temps de visionnage, engagement moyen
  • Pour une publication classique : le taux d’engagement, le nombre de likes, les commentaires, les enregistrements, la date et l’heure de publication, la localisation, etc.

2) Il analyse les informations à propos de l’auteur et de l’utilisateur d’Instagram

Son nombre de followers, si l’utilisateur interagit souvent avec lui, sa popularité et son engagement global, etc.

Une fois que la publication et l’auteur ont passé le redoutable test de l’algorithme, c’est au tour de l’utilisateur d’être analysé.

Il va analyser à la loupe :

→ l’activité de l’utilisateur, notamment son comportement vis-à-vis des contenus qu’il a regardés, aimés, commentés ou sauvegardés.

→ l’historique des interactions entre l’utilisateur et l’auteur afin de comprendre l’intérêt que porte l’utilisateur sur le contenu publié par l’auteur (historique des commentaires, likes, enregistrements, …).

Vous suivez ?

Avec toutes ces informations récoltées, l’algorithme va prioriser la probabilité que l’utilisateur fasse l’une des interactions suivantes.

3) Classement de la publication

Pour une publication classique ou stories :

  1. Regarder la publication ou la stories pendant plusieurs secondes
  2. Enregistrer la publication dans ses favoris
  3. Commenter
  4. Mettre la mention “j’aime”
  5. Cliquer sur le profil

Pour un reels :

  1. Visionner le reels dans son intégralité
  2. Liker le reels
  3. Commenter
  4. Cliquer sur la page de la musique utilisée

Ensuite, selon les interactions des utilisateurs, la publication sera diffusée à un plus large public ou non.

Pour cela, l’algorithme Instagram a déterminé un classement d’importance des interactions :

  1. Enregistrement
  2. Commentaire
  3. Like
  4. Vues/impressions

Ainsi, plus la publication aura d’interactions qui ont beaucoup de valeur, plus elle sera visible auprès d’un large public.

Maintenant, vous avez toutes les clés pour mettre l’algorithme Instagram de votre côté 😉

Et si vous ne deviez retenir qu’une chose ? Créer du contenu qui plaira en priorité à votre cible et non pas pour coller aux dernières tendances du moment.

Comment fonctionne l'algorithme Instagram